La production de semences de haricot est archie facile.

Tout d’abord, prévoyez 50 mètres de distance entre une même variété pour éviter la pollinisation croisée. Il serait bête de faire pousser vos haricots anciens à côté d’un voisin qui lui, a planté des hybrides. Songez à ça.   

Par contre, la nature fait bien les choses car des espèces différentes ne se croiseront pas entre elles.

Par exemple, le haricot grimpant (phaseolus vulgaris) pourra pousser aux côtés du haricot d’Espagne (phaseolus lunatus) sans inconvénient. Le nom latin sur le sachet est essentiel. Pour connaître les différentes familles des fruits et des légumes, je vous suggère fortement de commander le livre très abordable (12.00$ frais de poste inclus): la conservation des semences du patrimoine

Pour en revenir à la production de semences de haricot, conservez quelques gousses sur le plant  que vous laisserez sécher totalement. Davantage si, comme nous, vous voulez faire des échanges. La graine comestible au départ, deviendra après quelques semaines dure et changera de couleur. Le temps de récolte varie en fonction des humeurs de dame nature. Récoltez-la en après-midi lorsque le soleil aura fait sécher la rosée et enlevé toute humidité dans le plant.

Pour être sûr de mon coup, je les laisse dans la gousse quelques jours dans la maison à l’air ambiant dans une pièce relativement sec, histoire de ne pas donner de chances à la moisissure d’attaquer les graines. Lorsque vous les enlèverez de la gousse, elles devraient être lisses, dures et luisantes. Un simple test pour vérifier si elles sont prêtes : pesez fort avec votre ongle sur la graine. Vous ne devriez pas voir la trace de votre ongle.  Aucune marque, elles sont prêtes.

Une fois séchée, mettez-les dans un pot hermétique vitré récupéré (ex: pot de confiture) à l’ombre et au sec. N’oubliez pas d’inscrire le nom du cultivar et l’année de la récolte. Et voilà! Elles se conserveront pour au mois 4 ans mais, déjà au bout de ces quatres années. elles auront perdues 50% de leur taux de germination.

Pour augmenter leur longévité, certaines personnes les conserveront au congélateur dans un contenant opaque hermétique à -20 degrés celscius. En laissant le couvercle fermé et dans ces conditions, elles augmenteront leur pouvoir de germination quasi indéfiniment. Si c’est votre intention, évitez de congeler et décongeler les semences. Cela aura pour effet de détruire les cellules de la graine et d’affecter ce pourquoi vous souhaiter les garder longtemps.

Avec le temps, vous apprécierez la diversité des couleurs entre chacune des variétés; un vrai plaisir pour les yeux.

About these ads